Schmalblättrige Wicke (Vicia angustifolia)

Heute präsentieren wir euch zum ersten Mal in dieser Serie eine Wicke und erklären am Beispiel von Vicia angustifolia, worauf es beim Unterscheiden der Arten dieser Gattung ankommt. Die Wicken-Blüte ist aus fünf Blütenblättern aufgebaut, das obere wird Fahne genannt, die beiden seitlichen Flügel und die beiden unteren bilden zusammen das sogenannte Schiffchen. Daran erkennen Botaniker, dass es sich um eine Pflanze aus der Familie der Schmetterlingsblütler handelt.  Wir haben aus dieser Gruppe bereits den Besenginster vorgestellt.
Wicken-Arten haben arttypische Blütenstände, deren Einzelblüten charakteristische Färbungen aufweisen und sie besitzen zusammengesetzte Blätter aus paarig angeordneten Fiederblättchen und einer endständigen Ranke. Die Blütenfarbe von Vicia angustifolia ist purpur-violett, wobei nur ein bis zwei Blüten zusammenstehen. Die Anzahl der Fiederblatt-Paare beträgt 4-9. Die Ranke am Ende ist meist geteilt. Häufig beobachtet man Ameisen an den Pflanzen, die durch ein zuckerhaltiges Sekret angelockt werden. Ameisen tragen auch zur Ausbreitung der Samen von Wicken bei.Alle heimischen Wicken – und davon gibt es einige – sind Offenlandbewohner, die überwiegend auf Wiesen, in Ackern, in Säumen, in Gärten und auch in unterschiedlichen Brachen vorkommen. Allen Leserinnen und Lesern dürfte es in dieser Jahreszeit leichtfallen, beim Spazierengehen oder Wandern Wicken zu entdecken. Wir werden im Rahmen dieser Serie noch weitere Wicken-Arten vorstellen.

Vesce à feuilles étroites (Vicia angustifolia)

Aujourd’hui, pour la première fois dans cette série de portraits floraux, nous vous présentons une vesce. Nous vous expliquerons ici, au travers de l’exemple que représente Vicia angustifolia, quelles sont les caractéristiques importantes permettant de distinguer les différentes espèces appartenant au genre Vicia. La fleur des vesces est formée de 5 pétales, le pétale supérieur est appelé l’étendard, les deux pétales latéraux sont les ailes et enfin la carène est formée par les deux pétales inférieurs. C’est à cette construction florale que les botanistes reconnaissent les fleurs appartenant à la famille des fabacées. Dans un portrait précédent, nous avions déjà eu l’occasion de vous parler du genêt à balai, plante appartenant elle-aussi à cette même famille.

Les inflorescences des différentes espèces de vesces, de par la variation de couleurs des fleurs qui les composent, sont spécifiques à chaque espèce.  Les feuilles des plantes de ce genre sont opposées, composées de folioles organisées en 4 à 9 paires (feuilles paripennées) ; à l’extrémité des feuilles peut s’observer une vrille qui est souvent rameuse (divisée en plusieurs vrilles secondaires). Les fleurs de Vicia angustifolia sont violet-pourpre et sont souvent solitaires ou géminées (présentes par paire). Souvent, il est possible d’observer des fourmis grimpant le long de la plante… elles sont attirées par un liquide sucré secrété par cette dernière. Et c’est ainsi que les fourmis contribuent à la dispersion des graines.  Toutes les vesces natives – et il en existe un certain nombre ! – sont des espèces vivant dans des milieux ouverts ; elles se rencontrent principalement dans des prairies, des terres cultivées, en lisière, dans des jardins ou encore sur des terrains en jachère. Il devrait maintenant être facile pour vous tous, nos chers lectrices et lecteurs, de découvrir lors de votre prochaine promenade ou randonnée, une vesce sur votre chemin ! Nous reviendrons très bientôt vers vous pour vous présenter, dans le cadre de cette série de portraits floraux, d’autres espèces de vesces.